Un bilan de compétences : pour faire quoi ?

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ? A quoi cela sert-il ? Est-ce indispensable pour s’engager dans une reconversion professionnelle ou donner un nouvel élan à sa carrière ?

Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le bilan de compétences et quelles démarches mettre en oeuvre pour le réaliser !

Le bilan de compétences : ce qu’il faut savoir

 

Le Bilan de compétences est un processus d’introspection qui permet de faire un point global sur sa vie professionnelle, d’analyser ses compétences, ses aptitudes et ses motivations, afin de prendre un nouveau départ dans sa carrière professionnelle ou de lancer un nouveau projet.

Tout salarié peut présenter, à son initiative, une demande pour bénéficier d’un bilan de compétences.

 

Que ce soit dans le cadre d’une reconversion professionnelle, d’un projet de formation ou simplement pour faire un point sur soi pour se recentrer dans sa carrière, réaliser un bilan de compétences est une première étape pertinente pour prendre du recul et valider ses choix en termes d’orientation de carrière.

Créés en 1986, les bilans de compétences sont réalisés par des centres agréés et peuvent également être mis en oeuvre dans le cadre d’un Conseil en Evolution Professionnel.

 

Toute personne active peut bénéficier d’un bilan de compétences, notamment :

  • les salariés du secteur privé, en contrat à durée indéterminée ou déterminée ;
  • les demandeurs d’emploi, en faisant une demande auprès de Pôle Emploi, de l’APEC ou de Cap emploi ;
  • les salariés du secteur public (fonctionnaires, agents non titulaires…), selon certains textes spécifiques mais dans des conditions similaires aux salariés.


Les objectifs du bilan de compétences

 

En fonction de votre situation, un bilan de compétences possède différentes finalités, notamment :

  • Faire le point sur ses compétences, ses motivations, ses talents et ses atouts
  • Définir un nouveau projet professionnel et valider sa pertinence par rapport à ses aspirations
  • Préparer sa reconversion professionnelle et explorer des pistes de reconversion
  • Prendre du temps pour faire le bilan de son parcours professionnel

 

D’une manière générale, il est toujours intéressant de « sortir la tête du guidon » pour s’interroger sur sa carrière, ses objectifs professionnels et son épanouissement au travail.

 

 

Un bilan de compétences, comment cela se passe ?

 

Le Bilan de compétences est une démarche d’introspection qui se déroule en accompagnement individuel avec un professionnel. La durée du bilan de compétences varie selon le besoin de la personne, avec un maximum de 24 heures lorsque le bilan se déroule dans le cadre du congé de bilan de compétences.

Une démarche de bilan de compétences se répartit généralement sur plusieurs semaines, avec un suivi personnalisé dans les 6 mois suivants la démarche.

 

La démarche comprend obligatoirement trois phases sous la conduite de l’organisme qui réalise la démarche :

1/ La phase préliminaire qui a pour objectif de :

  • confirmer l’engagement du bénéficiaire dans sa démarche et son projet ;
  • définir et analyser les besoins d’accompagnement du bénéficiaire ;
  • l’informer des conditions de déroulement du bilan, des méthodes et techniques mises en œuvre.

2/ La phase d’investigation permettant au bénéficiaire :

  • d’analyser ses motivations, ses valeurs et ses aspirations personnelles et professionnelles ;
  • d’identifier ses compétences, ses talents, ses aptitudes professionnelles et les connaissances de son secteur d’activité ;
  • de déterminer ses possibilités d’évolution professionnelle en accord avec ses ambitions.

3/ La phase de conclusion composée d’entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire de :

  • prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d’investigation ;
  • faire le point sur le projet professionnel ou de formation auquel il aspire ;
  • anticiper et mettre en place les principales étapes de son nouveau projet professionnel.

 

Dans le cadre d’un bilan de compétences, les actions d’accompagnement sont menées de façon individuelle avec un professionnel. 

Lors de la phase de conclusion, une présentation des enseignements tirés du bilan de compétences est faite au bénéficiaire. 

 


Quelles démarches pour effectuer un bilan de compétences ?

 

Le bilan de compétences peut être réalisé pendant son temps de travail, avec l’accord de son employeur, ou en dehors de son temps de travail.

 

Lorsqu’il est réalisé pendant le temps de travail, il appartient au salarié de demander à son employeur une autorisation d’absence de 24 heures maximum, consécutives ou non. L’employeur n’a pas à être informé pour un bilan réalisé hors temps de travail.

La demande écrite du congé doit indiquer les dates et la durée du bilan de compétences, ainsi que la dénomination de l’organisme prestataire.

Elle est transmise à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début du bilan et celui doit vous donner une réponse dans les 30 jours.


Comment financer son bilan de compétences ?

 

Les tarifs des bilans de compétences peuvent varier, entre 1500 et 2000 € selon les centres agréés.

Il est donc recommandé de bien choisir le centre avec qui l’on souhaite réaliser la démarche car il s’agit d’un véritable investissement personnel qui a pour but de relancer sa carrière.

 

Il est possible de faire financer son bilan de compétences par son entreprise ou par le FONGECIF.

Pour en bénéficier, une personne en CDD doit avoir travaillé au moins 24 mois dont quatre au cours de l’année passée. Un employé en CDI doit, de son côté, comptabiliser au moins cinq ans d’activité, dont 12 mois dans l’entreprise où il a été embauché. Le bilan de compétences, qui se déroule sur 24 heures réparties sur deux ou trois mois, est le plus souvent organisé à la demande du salarié.

Les actions de formation permettant de réaliser un bilan de compétences sont désormais éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF).

 

A noter que lorsque le bilan de compétences est réalisé sur le temps de travail, la rémunération est égale à celle que vous auriez perçue si vous étiez resté à votre poste de travail, dans la limite de 24 heures. Elle est versée par votre employeur, lequel est remboursé par l’organisme collecteur.

 

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le bilan de compétences et sur les financement possibles ? Contactez-nous au 04 44 05 21 85 ou sur notre formulaire de contact.